Les Sciences de l’ingénieur obtiennent un prix aux Olympiades!

UN CONCOURS NATIONAL POUR L’INNOVATION

8ème Olympiades de Sciences de l’ingénieur du 26 mai 2017 chez THALES  en présence de Jean-Loup Chrétien spationaute au CNES, premier Français, le premier francophone et le premier Européen de l'Ouest dans l'espace en 1982

Jean-Loup Chrétien spationaute au CNES

chretien2

Site des Olympiades des Sciences de l'Ingénieur"

Chaque année les élèves de terminales des  sciences de l’ingénieur du lycée Durzy, remportent un prix aux Olympiades SI.

Le projet présenté par les élèves du lycée Durzy et qui obtient "Le prix de la démarche  scientifique" est:

"Motorisation d'un chariot de manutention", ci-dessous l'équipe Durzy avec Jean Loup Chrétien:

dsc01013

le reportage de FR3 ici:

https://www.youtube.com/watch?v=xXFENqviPMM

dsc01031dsc01008dsc00877dsc00855dsc00898118118419_765838683591907_7314461813496829288_n18156859_765835143592261_7893797777916277199_n

Les trois objectifs des olympiades des sciences de l'ingénieur

Pour l'Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles (UPSTI), l'organisation de ce genre de concours chez les lycéens de l'académie revêt trois objectifs :
- Promouvoir les sciences de l'ingénieur et plus généralement les métiers scientifiques et techniques.
-Encourgaer les élèves à s'orienter vers des poursuites d'études dans les domaines de l'ingénierie.
-Développer chez les élèves l'esprit d'intitiative, le goût pour la recherche et les compétences de l'ingénieur.

Pour les entreprises, ces olympiades ont aussi une importance, car elles peinent de plus en plus à recruter.

"Aujourd'hui, nous sommes en plein emploi en sortie d'école sur ces métiers d'ingénieur et nous avons à l'inverse une vraie difficulté à rentrer des jeunes dans ces filières et à promouvoir cette vision de l'entreprise", nous dit Patrick Heuchon, directeur du site de Thalès (spécialisée entre autres dans l'aérospatiale) à Fleury-les-Aubrais et président du conseil d'administration de l'école d'ingénieur Polytech à Orléans. Chaque année, la société embauche 2000 personnes dont 70 % d'ingénieurs et de cadres.

Les commentaires sont fermés.