Olympiades de Sciences de l’ingénieur 2021

Voici les résultats des olympiades de SI.  Le lycée durzy est encore en finale nationale cette année et remporte de nombreux prix académiques. Les prix obtenus par le lycée durzy sont surlignés en jaune dans les slides suivants: Previous Next

Continuer la lecture Olympiades de Sciences de l’ingénieur 2021

SES (Sciences Economiques et Sociales)

L’enseignement de spécialité de sciences économiques et sociales dans le cycle terminal s’adresse aux élèves désireux de poursuivre l’enseignement commun suivi en seconde dans une logique d’approfondissement et de diversification des thèmes abordés. Les objectifs principaux de cet enseignement sont les suivants :      -participer à la formation intellectuelle des élèves en renforçant leur acquisition des concepts, méthodes et problématiques essentiels de la science économique, de lasociologie et de la science politique ;      - préparer les élèves à la poursuite d’études post-baccalauréat et leur permettre defaire des choix éclairés d’orientation dans l'enseignement supérieur. Il existe en effetun vaste éventail de cursus pour lesquels la maîtrise de connaissances en scienceséconomiques et sociales constitue un atout indiscutable (classes préparatoireséconomiques et commerciales, classes préparatoires lettres et sciences sociales,formations universitaires d’économie et gestion, de droit, de science politique, desociologie, de langues étrangères appliquées (LEA), d’administration économique etsociale (AES), instituts d’études politiques, écoles spécialisées : écoles de commerceet management, écoles de communication et journalisme, etc.) ;      - contribuer à la formation civique des élèves grâce à la maîtrise de connaissances qui favorisent la participation au débat public sur les grands enjeux économiques,sociaux et politiques des sociétés contemporaines.Pour aller plus loin   Programmes de SES en 1°   Programmes de SES en terminales

Continuer la lecture SES (Sciences Economiques et Sociales)

Sciences et Vie de la Terre

L’enseignement des sciences de la vie et de la Terre (SVT) au lycée vise à dispenser une formation scientifique solide préparant à l’enseignement supérieur. Dans le prolongement du collège, il poursuit la formation civique des élèves. À partir de bases générales établies en seconde, les enseignements de spécialités de première et de terminale conduisent à des approfondissements, à des approches complémentaires et à des généralisations ainsi qu’à une pratique de méthodes et de raisonnements scientifiques plus aboutis.Discipline en prise avec l’évolution rapide des connaissances et des technologies, les SVT permettent à la fois la compréhension d’objets et de méthodes scientifiques et l’éducation en matière d’environnement, de santé, de sécurité, contribuant ainsi à la formation des futurs citoyens.Dans ses programmes, la discipline porte trois objectifs majeurs :       - renforcer la maîtrise de connaissances validées scientifiquement et de modes deraisonnement propres aux sciences et, plus généralement, assurer l’acquisition d’uneculture scientifique assise sur les concepts fondamentaux de la biologie et de lagéologie ;       - participer à la formation de l’esprit critique et à l’éducation civique en appréhendant lemonde actuel et son évolution dans une perspective scientifique ;       - préparer les élèves qui choisiront une formation scientifique à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et, au-delà, aux métiers auxquels elle conduit.Pour atteindre ces objectifs, les programmes de SVT du cycle terminal sont organisés entrois grandes thématiques (chacune déclinée en plusieurs thèmes) :La Terre, la vie et l’évolution du vivantLa science construit, à partir de méthodes de recherche et d’analyse rigoureuses fondéessur l’observation de la Terre et du monde vivant, une explication cohérente de leur état, deleur fonctionnement et de leur histoire.Enjeux contemporains de la planèteLes élèves appréhendent les grands enjeux auxquels l’humanité sera confrontée auXXIe siècle, ceux de l’environnement, du développement durable, de la gestion desressources et des risques, etc. Pour cela, ils s’appuient sur les démarches scientifiques de la biologie et des géosciences.Le corps humain et la santéLes thèmes retenus permettent aux élèves de mieux appréhender le fonctionnement de leur organisme et de saisir comment la santé se définit aujourd’hui dans une approche globale intégrant l’individu dans son environnement et prenant en compte les enjeux de santé publique.Pour aller plus loin   Programme de SVT en 1°   Programme de SVT en terminale

Continuer la lecture Sciences et Vie de la Terre

Physique-chimie

Le programme de physique-chimie de la classe de première s’inscrit dans la continuité decelui de la classe de seconde, en promouvant la pratique expérimentale et l’activité demodélisation et en proposant une approche concrète et contextualisée des concepts etphénomènes étudiés. La démarche de modélisation y occupe donc une place centrale pourformer les élèves à établir un lien entre le « monde » des objets, des expériences, des faitset celui des modèles et des théories. Aussi, l’enseignement proposé s’attache-t-il àpoursuivre l’acquisition des principaux éléments constitutifs de cette démarche.En physique comme en chimie, les thèmes de seconde sont prolongés. Leur étude serapoursuivie dans le cadre de l’enseignement de spécialité de la classe de terminale,permettant ainsi à l’élève d’étudier progressivement, dans la continuité et de manièreapprofondie, un nombre volontairement restreint de sujets dont les vertus formatrices sontavérées pour une préparation efficace à l’enseignement supérieur. Les savoirs et savoir-fairetravaillés complètent, par ailleurs, ceux mobilisés dans le cadre du programme del’enseignement scientifique.Pour aller plus loin:    Programme de physique-chimie de 1°    Programme de physique-chimie de terminale

Continuer la lecture Physique-chimie

Mathématiques

  • Post category:Maths

L’enseignement de spécialité de mathématiques de la classe de première générale est conçu à partir des intentions suivantes :    - permettre à chaque élève de consolider les acquis de la seconde, de développer son goût des mathématiques, d’en apprécier les démarches et les objets afin qu’il puisse faire l’expérience personnelle de l’efficacité des concepts mathématiques et de la simplification et la généralisation que permet la maîtrise de l’abstraction ;       - développer des interactions avec d’autres enseignements de spécialité ;    - préparer au choix des enseignements de la classe de terminale : notamment choix de l’enseignement de spécialité de mathématiques, éventuellement accompagné de l’enseignement optionnel de mathématiques expertes, ou choix de l’enseignement optionnel de mathématiques complémentaires. L’enseignement de spécialité de mathématiques de la classe terminale générale est conçu à partir des intentions suivantes :     - permettre à chaque élève de consolider les acquis de l’enseignement de spécialité de première, de développer son goût des mathématiques, d’en apprécier les démarches et les objets afin qu’il puisse faire l’expérience personnelle de l’efficacité des concepts mathématiques et de la simplification et la généralisation que permet la maîtrise de l’abstraction ;    - développer des interactions avec d’autres enseignements de spécialité ;    - préparer aux études supérieures. En terminales, les élèves n'ayant pas choisi cette spécialité peuvent choisir l'option mathematiques complémentaire. Cette option de 3h permet aux élèves de ne pas abandonner totalement les mathématiques. En terminale, les élèves ayant choisi la spé mathématiques qui veulent se préparer à des études scientifiques peuvent chosir l'option mathématiques complémentaires. Pour aller plus loin:    - Programme de spé maths en 1°   - Programme de spé maths en terminale   - option mathématiques complémentaires de terminale    - option mathématiques expertes de terminale

Continuer la lecture Mathématiques

NSI (Numérique et Sciences Informatiques)

L’enseignement de spécialité de numérique et sciences informatiques du cycle terminal de la voie générale vise l’appropriation des fondements de l’informatique pour préparer les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur appétence pour des activités de recherche.L’objectif de cet enseignement, non professionnalisant, est l’appropriation des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques.Cet enseignement s’appuie sur l’universalité de quatre concepts fondamentaux et la variété de leurs interactions :> Les données, qui représentent sous une forme numérique unifiée des informations très diverses : textes, images, sons, mesures physiques, sommes d’argent, etc.> Les algorithmes, qui spécifient de façon abstraite et précise des traitements àeffectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires.> Les langages, qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmestextuels ou graphiques de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines.> Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter desprogrammes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurant lapersistance des données par leur stockage, et de gérer les communications. On yinclut les objets connectés et les réseaux.À ces concepts s’ajoute un élément transversal : les interfaces qui permettent lacommunication avec les humains, la collecte des données et la commande des systèmes.Cet enseignement prolonge les enseignements d’informatique dispensés à l’école primaire, au collège en mathématiques et en technologie et, en seconde, l’enseignement commun de sciences numériques et technologie. Il s’appuie aussi sur l’algorithmique pratiquée en mathématiques en seconde.Il permet de développer des compétences :> analyser et modéliser un problème en termes de flux et de traitement d’informations ;> décomposer un problème en sous-problèmes, reconnaître des situations déjàanalysées et réutiliser des solutions ;> concevoir des solutions algorithmiques ;> traduire un algorithme dans un langage de programmation, en spécifier les interfaces et les interactions, comprendre et réutiliser des codes sources existants, développer des processus de mise au point et de validation de programmes ;> mobiliser les concepts et les technologies utiles pour assurer les fonctionsd’acquisition, de mémorisation, de traitement et de diffusion des informations  développer des capacités d’abstraction et de généralisation. Pour aller plus loin   Programmes de NSI en 1°   Programme de NSI en terminale 

Continuer la lecture NSI (Numérique et Sciences Informatiques)

SI (Sciences de l’Ingénieur)

L’approche en sciences de l’ingénieur mobilise une démarche scientifique reposant surl’observation, l’élaboration d’hypothèses, la modélisation, la simulation et l’expérimentationmatérielle ou virtuelle ainsi que l’analyse critique des résultats obtenus. Il s’agit decomprendre et de décrire les phénomènes mis en œuvre et les lois de comportementassociées, pour qualifier et quantifier les performances du produit afin de vérifier si le besoininitialement défini est satisfait.Les enseignements du cycle terminal installent progressivement la démarche de l‘ingénieurqui consiste à comparer les différentes performances du cahier des charges avec cellesmesurées ou simulées. Les élèves sont conduits à mettre en œuvre une analyse critique desrésultats pour s’interroger sur leur validité, pour optimiser les modèles numériques et lesobjets matériels afin d’obtenir les performances attendues. Pour aller plus loin     Programme de SIEn terminale générale, en plus des 6h de spécialité de SI (Sciences de l'ingénieur) s'ajoute un complément de 2h de physique.    Programme de complément de physique Exemple de projets étudiés en terminale: Distributeur de boisson automatisé Vivarium automatique Pot de fleur automatiséCe pot de fleur mobile recherche à optimiser l'exposition de la plante au cours de la journée. Il apporte également l'apport d'eau nécessaire. Berce bébé automatiséCe système reproduit les mouvements des bras de la mère DISTRIBUTEUR DE MÉDICAMENTS AUTOMATISÉPermettre de prendre ses médicaments sans les oublier. Permettre à l’utilisateur d’être averti si la prise quotidienne de ses médicaments n'est pas faite en envoyant un SMS à l’aide-soignant. CASIER D'ÉCOLE AUTOMATISÉPermettre une utilisation simplifiée d'un casier d'écolier avec une ouverture, fermeture et verrouillage automatisés de celui-ci et avoir un contrôle par téléphone. VALISE A ASSISTANCE ÉLECTRIQUEAu départ en vacances, les personnes âgées à mobilités réduites ont parfois du mal à traîner leur valise pleine. Il est donc important de les aidées lors de déplacement. De plus on ajoutera une alarme en cas de vol. CHATIÈRE AUTOMATISÉEAvoir un contrôle sur les entrées sorties de l'animal, avec une porte automatique contrôlée par téléphone.

Continuer la lecture SI (Sciences de l’Ingénieur)

LLCER (Langues, Littératures et Cultures Etrangères et Régionales)

  • Post category:LLCER

Cet enseignement cherche à augmenter l’exposition des élèves à la langue anglaise afin qu’ils parviennent progressivement à une maîtrise assurée de la langue et à une compréhension de la culture associée. Le travail de la langue et sur la langue, effectué en situation et sur un mode intégratif, est au cœur de cet enseignement. Il est envisagé dans son articulation avec l’étude des objets littéraires et culturels concernés. La langue écrite et orale est travaillée sous tous ses aspects (phonologie, lexique, grammaire) et dans toutes les activités langagières (réception, production et interaction), afin que les élèves soient entraînés à communiquer et puissent approfondir et nuancer leurs connaissances et leurs compétences. Une initiation ponctuelle à la traduction en cohérence avec les enseignements est par ailleurs à même d’éclairer l’approche contrastive des systèmes linguistiques. De manière générale, l’enseignement de spécialité se conçoit comme un espace de travail et de réflexion permettant aux élèves de mieux maîtriser la langue, de faciliter le passage aisé de l’oral à l’écrit et de l’écrit à l’oral, d’un registre à l’autre, d’une langue à une autre par un travail régulier et méthodique sur le repérage des marqueurs culturels, la prononciation et l’écriture. Il est un lieu d’approfondissement et d’élargissement des connaissances et des savoirs selon une perspective historique porteuse de sens et de nature à doter les élèves de repères forts et structurants inscrits dans la chronologie de l’histoire littéraire et culturelle. Pour aller plus loin:         Programme LLCER en 1°         Programme LLCER en Terminale

Continuer la lecture LLCER (Langues, Littératures et Cultures Etrangères et Régionales)

HGGSP (Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques)

  • Post category:HGGSP

L’enseignement de spécialité d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques développe une approche pluridisciplinaire qui, pour analyser et élucider la complexité du monde, mobilise plusieurs points de vue, des concepts et des méthodes variés. Cette spécialité permet aux lycéens de mieux maîtriser les spécificités des approches disciplinaires et de mesurer, à l’occasion du traitement d’un thème, leur féconde complémentarité.     L’histoire saisit chaque question dans son épaisseur temporelle. Le recours à la longue durée, la mise en perspective d’événements et de contextes appartenant à différentes périodes rendent attentif aux continuités et aux ruptures, aux écarts et aux similitudes. L’histoire éclaire et contextualise le rôle des acteurs.    La géographie permet ici d’identifier et de comprendre les logiques d’organisation de l’espace ainsi que l’influence des acteurs sur les territoires. Par la pratique continue du changement d’échelles, par la réalisation et l’analyse de cartes, par l’intérêt porté aux territoires proches ou éloignés, elle autorise les comparaisons et la réflexion critique.    - La science politique étudie les phénomènes dans leur spécificité politique. Elle est ici abordée à partir de ses principaux domaines : l’étude des relations internationales, des concepts, des régimes et des acteurs politiques (dont les organisations internationales) dans une démarche comparative.    - La géopolitique envisage les rivalités et les enjeux de pouvoir entre des territoires considérés dans leur profondeur historique, ainsi que les représentations qui les accompagnent. POUR ALLER PLUS LOIN   Programmes HGGSP de 1°   Programme HGGSP de Terminale

Continuer la lecture HGGSP (Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques)